Les aliments gras entraîneraient une addiction semblable à la cocaïne !

Published:mars 29th, 2010

junkLes scientifiques le confirment : les aliments gras sont fortement addictifs. Une nouvelle étude réalisée sur des rats, et publiée dans le magasine Nature Neuroscience, suggère que les aliments très gras et très caloriques affectent le cerveau de la même manière que la cocaïne et l’héroïne. Lorsqu’un rat consomme cette nourriture, il entretient des habitudes alimentaires semblables à une addiction.

Trop de junk-food surcharge les centres de plaisir du cerveau. Puis ces centres tombent en flèche et, pour se sentir de nouveau normal, il est nécessaire d’augmenter l’apport en nourriture.

Trois groupes de rats on été étudiés pendant 40 jours. Un était nourri normalement. Un deuxième recevait du bacon, des saucisses, des gâteaux, etc. une heure par jour. Et l’autre, uniquement des aliments ultra-caloriques. Ce dernier pouvait avoir accès à cette nourriture 23 heures par jour.

Ce troisième groupe de rats est rapidement devenu obèse. Et leurs cerveaux ont changé. Les rats ont développé une tolérance au plaisir apporté par les aliments et devaient manger plus pour satisfaire leurs centres de plaisir. Du coup : la consommation compulsive est apparue. Et, en envoyant une décharge électrique sous leurs pieds, ceux du troisième groupe ne s’enfuyaient pas. Seule l’addiction semblait compter…

Partagez votre avis sur Les aliments gras entraîneraient une addiction semblable à la cocaïne !



Page copy protected against web site content infringement by Copyscape